Liste des produits du fabricant Prieuré la Chaume

Prieuré La Chaume en vendée


Histoire Viticole :


Si la vigne n'était pas cultivée à l'âge de la pierre polie, la présence romaine sur le domaine rend plus que vraisemblable la plantation des premiers ceps de vigne.


C’est en 1997, qu’Estelle et Christian décident d’acquérir « La Chaume » d’une surface de 18 hectares, classée pour partie en VDQS Fiefs Vendéens, mais vierge de toute vigne. Ce terroir, situé à l’extrémité ouest de l’ancienne île de Vix ne semble pas avoir quitté les flots bleus de l’Océan, ceux qui lui léchaient le rivage il y a quelques 2500 ans. Débuta alors le pari un peu fou: créer de toute pièce un vignoble ! Il faudra beaucoup de volonté et de foi pour surmonter toutes les difficultés mais la ténacité fera la différence et si les premiers raisins seront récoltés en l’an 2000, Christian et Estelle attendront 2003 pour vinifier au Prieuré leur premier millésime.



Terroirs et mode de culture :


Situé en Sud Vendée, le vignoble se trouve être le plus au sud du Val de Loire à équidistance entre la Loire et le Médoc. Planté sur des sols superficiels calcaire à ammonites du Trias, un tiers du terroir est orienté en coteau sud, un autre tiers en coteau ouest plus exposé aux effets marins et enfin un dernier tiers sur plateau. Les sols superficiels sont de texture argilo-limoneuse, caillouteux mais riche en matière organique. Cette virginité de toute culture de la vigne est à l’origine d’une vie microbienne intense qui confère une résistance accrue aux maladies qu’elles soient bactériennes ou cryptogamiques. Totalement enherbé, le vignoble est conduit de façon à entretenir ce potentiel. Une taille courte, une fertilisation organique, des traitements réduits au minimum pour des rendements très modestes (de 30 à 35hl/ha en moyenne)



Le sceau du Prieuré la Chaume :


En 1962, il fut découvert à proximité du vignoble un magnifique sceau du XIV ème siècle de la vierge à l’enfant marqué à l’effigie de Dame Aynor de Niel, moniale à l’abbaye Notre Dame hors les murs de Saintes. Sans que l’on sache avec précision les raisons de la présence de cette religieuse sur l’île de Vix, on peut supposer qu’en période d’occupation anglaise (guerre de Cent ans), l’abbesse de Saintes dépêchait sur ses possessions, pour surveillance, ses meilleurs sujets. Si au XVIIème siècle, il est fait état de l’existence de deux Prieurés sur la seigneurie, la présence de l’un d’entre eux sur le Domaine n’est que supposé par la tradition orale. De cette longue parenthèse historique naîtra l’identité graphique du domaine avec la reprise comme emblème du sceau de Dame Aynor de Niel.



Nos vins :


Rouges et rosés ont du caractère, surprennent et trouvent leur équilibre entre élégance aromatique, puissance veloutée en bouche et finale épicée. Des vins « militants » qui s’inscrivent résolument dans la catégorie des vins de « gastronomie » par opposition aux vins de soif ou de terrasse.

14,00 €

75 clVin de Pays de vendée rouge

23,89 €

75 clVin de pays de vendée rouge

55,00 €

Magnum Orfeo Rouge

21,90 €

75 clVin de pays vendée rouge

18,50 €

75 cl.Vin de pays de Vendée blanc